Maprimerenov

Destinée à tous les ménages depuis le 1er janvier 2021, MaPrimeRénov’ est née de la fusion entre le CITE et l’aide de l’Anah. Cette prime permet de financer des travaux de rénovation, définis à l’avance (installation d’une chaudière à très haute performance énergétique, pompe à chaleur géothermique, audit énergétique, etc.). Attention, pour que vous puissiez bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’, ces travaux doivent être réalisés par une entreprise labellisée RGE. Voici tout ce qu’il faut savoir sur MaPrimeRénov’ !

 
Femme sur son ordinateur
 

 

Comment demander votre Prime Rénov' ?

Pour demander MaPrimeRénov’, rendez-vous en ligne, sur la page internet dédiée. Quel que soit le montant des revenus annuels de votre foyer, les étapes de demande de MaPrimeRénov’ restent les mêmes. Toutefois, si vous faites partie des ménages aux revenus très modestes, vous pourrez bénéficier d’une avance financière que vous recevrez avant le début des travaux. Pour cela, vous devez envoyer une copie du devis que vous avez signé et daté.

Il faut faire votre demande de financement sur le site mis en ligne par le gouvernement avant de commencer les travaux (joignez-y le cadre de contribution CEE, votre devis et vos informations fiscales). Lorsque vous recevrez la prévalidation de votre projet, vous pourrez demander un devis à un artisan RGE. Attention, il est d’ailleurs conseillé de demander des devis à plusieurs entreprises, afin de pouvoir ensuite comparer les différents services proposés.

Une fois que les travaux seront terminés, il faudra transmettre aux organismes dédiés les factures correspondantes. Vous percevrez ensuite le versement de MaPrimeRénov’.

Si vous n’avez pas le temps ou pas les compétences de faire votre demande de prime en ligne, vous pouvez faire appel à un mandataire qui gérera tout cela pour vous.

 

Devis d'isolation gratuit et rapide

 

Quelle est l’origine de MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est effective depuis le 2 janvier 2020. Cette aide financière était au début uniquement réservée aux foyers modestes. Cependant, en octobre 2020, MaPrimeRénov’ a été étendue à tous les foyers, sans condition de ressources.

Comme il s’agit de la fusion entre l’aide de l’Anah (« Habiter mieux agilité ») et le CITE, elle nécessite moins de démarches administratives pour l’obtenir. Il faut en effet s’adresser à un seul organisme : le guichet France Rénov’ de l’Agence Nationale pour l’Habitat.

MaPrimeRénov’ est destinée à financer une partie des travaux d’isolation et de rénovation thermique dans une résidence principale, construite il y a plus de quinze ans. Cette prime a donc pour but de réduire le montant des factures de chauffage, diminuer le nombre de passoires énergétiques, améliorer le confort des logements ou encore lutter contre le réchauffement climatique.

Un montant précis est prévu pour chaque type de travaux : vous connaissez donc la somme dont vous pouvez bénéficier avant d’entamer les travaux. Il faut savoir que la prime est versée par virement bancaire, à la fin des travaux de rénovation, dans un délai de quinze jours. Le professionnel RGE qui gère le chantier peut vous proposer de déduire directement la prime de la facture.

 

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Le dispositif MaPrimeRénov’ est accessible à toutes les copropriétés et à tous les propriétaires, sans condition de revenus. Ils peuvent en bénéficier, qu’ils occupent eux-mêmes le logement nécessitant des rénovations, ou qu’ils le proposent à la location. Dans le cas d’une copropriété, MaPrimeRénov’ peut servir à financer des travaux dans les parties communes.

Si vous êtes propriétaire bailleur, vous pouvez profiter de MaPrimeRénov’ pour un maximum de trois logements mis en location. Si vous êtes propriétaire occupant, le bien doit avoir été construit il y a plus de deux ans et se trouver dans les DOM ou bien en France métropolitaine.

En tant que propriétaire bailleur, si vous bénéficiez des avantages de MaPrimeRénov’, il faut savoir que vous vous engagez à louer le logement pendant une durée au moins égale à cinq ans. Le logement doit être loué en tant que résidence principale. Attention, la durée de location est calculée à partir du jour de versement de MaPrimeRénov’.

Par ailleurs, si le loyer subit une réévaluation, les propriétaires bailleurs ont l’obligation de déduire le montant de la prime du montant des travaux provoquant la réévaluation. Ils doivent également en informer leurs locataires.

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, vous devez faire réaliser vos travaux par des artisans ayant obtenu le label RGE.

 

Quels sont les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ ?

Ce dispositif accordé par l’État concerne certains types de travaux, classés par catégories : pose d’équipements de chauffage, de parois vitrées, etc.

Rénovation d’un intérieur : avant-après

 

Les travaux d’isolation

Les travaux d’isolation font partie des principaux chantiers financés par MaPrimeRénov’. Ce coup de pouce de l’État finance en effet l’isolation intérieure ou extérieure des murs en façade ou pignon. MaPrimeRénov’ prend également en charge l’isolation des toitures-terrasses, des rampants de toitures ainsi que des plafonds de combles. Si vous comptez faire isoler vos combles avec de la mousse AIRIUM, vous êtes donc éligible à MaPrimeRénov’ !

Une question?
Un conseiller vous répond.

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Découvrez nos autres guides
 

Comment bien choisir son entreprise d'isolation ?
En savoir plus

Les aides à la rénovation pour 2022
En savoir plus

Le prix de l'isolation des combles perdus
En savoir plus

 

L’offre concerne aussi le remplacement de parois vitrées, lorsqu’il faut déposer des parois en simple vitrage pour les remplacer par quelque chose de mieux isolé. En outremer, MaPrimeRénov’ permet également de renforcer les protections contre le rayonnement solaire.

Par exemple, si vous appartenez à la catégorie des revenus modestes, l’isolation des murs par l’extérieur vous sera financée à hauteur de 60 euros/mètre². Comptez 75 euros/mètre² pour les revenus très modestes, 40 euros/mètre² pour les revenus standards et 15 euros/mètre² pour les revenus élevés.

 

Les travaux de chauffage et de production d’eau chaude

MaPrimeRénov’ concerne aussi la pose comme le remplacement de nombreux équipements de production de chaleur. Par exemple, l’offre finance l’installation de chaudières gaz à très haute performance énergétique, de pompes à chaleur, d’équipements de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire thermique, ou encore de chaudière à bûches. Si vous souhaitez enlever une cuve fioul, vous êtes également éligible à MaPrimeRénov’.

Ce sont les chaudières à granulés et les pompes à chaleur géothermique ou eau-eau qui bénéficient de la prime la plus élevée, puisque celle-ci peut se monter à 10 000 euros pour les foyers très modestes. Elle atteint 8 000 euros pour les foyers aux revenus modestes et 4 000 euros pour les revenus standards.

Pour un chauffe-eau thermodynamique, vous pourrez percevoir 1 200 euros si vous faites partie de la catégorie MaPrimeRénov’ bleue (revenus très modestes).

 

Le bilan énergétique

Vous pouvez également faire financer le bilan énergétique de votre logement par MaPrimeRénov’. Vous obtiendrez ainsi un rapport précis répertoriant toutes les zones des déperditions thermiques de votre bien immobilier. Le bilan énergétique liste aussi toutes les solutions possibles pour y remédier. Cela permet d’envisager des travaux de rénovation énergétique en toute connaissance de cause. Si les travaux de rénovation entrepris dans votre bien immobilier lui font perdre son statut de passoire thermique, vous pouvez percevoir un bonus supplémentaire de 1 500 euros !

Quels que soient les travaux envisagés, il faut savoir que le montant accordé par MaPrimeRénov’ ne peut pas dépasser la somme de 20 000 euros, sur une période de 5 ans.

 

Comment s’effectue le versement de MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est une prime et pas un crédit d’impôt. Cela signifie que vous n’aurez pas à attendre très longtemps pour percevoir l’aide financière. En effet, le délai est de seulement quinze jours depuis le mois d’avril 2020.

Seuls les dossiers de demande de MaPrimeRénov’ envoyés entre le mois de janvier 2020 et le mois de mars 2020 ont obtenu leurs versements à partir du mois d’avril 2020.

La prime est versée par virement sur le compte bancaire. C’est le guichet France Rénov’ de l’Anah qui gère la transaction.

 

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ ?

Le montant accordé aux ménages est fixé en fonction de plusieurs critères, comme la situation géographique, le nombre de personnes composant le foyer ou encore le revenu.

Economies MaPrimeRenov’

 

Le barème forfaitaire

La somme accordée pour financer vos travaux de rénovation est plus ou moins importante selon le montant de vos revenus. Pour simplifier les calculs, l’Anah (l’Agence Nationale pour l’Habitat) a mis en place des barèmes, qui classe les ménages en quatre catégories, via des codes couleurs : le bleu concerne les ménages très modestes, le jaune les ménages modestes, le violet s’applique aux ménages avec des revenus intermédiaires, quant au rose, il concerne les ménages avec des revenus élevés. Un cinquième profil a également été établi : MaPrimeRénov’Coproriété. Il concerne uniquement les travaux réalisés par les copropriétés. Pour connaître le profil auquel vous appartenez, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne Simul'Aid€s. Très simple à prendre en main, cet outil a besoin de certaines informations pour vous indiquer à quel niveau d’aide vous pouvez prétendre : votre situation personnelle et votre projet de travaux.

Il faut savoir que le montant accordé varie également en fonction de votre zone géographique. Si vous habitez en Île-de-France, il sera plus élevé que dans toute autre région.

Les plafonds de ressources dans la région Île-de-France

Nombre de membres du foyer MaPrimeRénov’ bleue MaPrimeRénov’ jaune MaPrimeRénov’ violette MaPrimeRénov’ rose
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Personne supplémentaire 6 096 € 7 422 € 11 455 € 11 455 €

Les plafonds de ressources dans les autres régions françaises

Nombre de membres du foyer MaPrimeRénov’ bleue MaPrimeRénov’ jaune MaPrimeRénov’ violette MaPrimeRénov’ rose
1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Personne supplémentaire 4 412 € 5 651 € 8 744 € 8 744 €

 

Le type de travaux effectués et leur efficacité

Le montant accordé par MaPrimeRénov’ dépend également du type d’équipements installés ou des travaux réalisés. Il varie aussi en fonction de l’importance des économies d’énergie que les travaux vont générer.

Par ailleurs, les ménages modestes et très modestes qui font réaliser des travaux permettant de réaliser de belles économies d’énergie peuvent profiter d’une importante prime supplémentaire.

De plus, tous les ménages ont droit à une prime de 300 euros s’ils organisent l’installation d’une infrastructure de recharge de véhicules électriques.

 

Le dispositif MaPrimeRénov’ est-il cumulable avec d’autres aides ?

MaPrimeRénov’ est tout à fait cumulable avec d’autres aides accordées par l’État et concernant la transition énergétique. D’ailleurs, dans certains cas, cumuler plusieurs aides permet de financer jusqu’à 90% du coût total des travaux.

Par exemple, vous pouvez bénéficier des aides d’action logement, en plus de MaPrimeRénov’. Vous pouvez également demander les aides des collectivités territoriales.

Par ailleurs, MaPrimeRénov’ est cumulable avec les aides CEE (il s’agit des aides versées au titre de certificats d’économie d’énergie.)

Il faut savoir que les travaux réalisés dans le cadre de MaPrimeRénov’ profitent d’un taux de TVA réduit à 5,5%.
 

FAQ

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

C’est une prime née de la fusion entre le CITE et l’aide de l’Anah. Elle s’adresse à tous les foyers sans condition de ressources et son montant est calculé en fonction du type de travaux.

Quels sont les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ ?

L’isolation à 1 euro s’est arrêtée le 1er juillet 2021. Mais la grande majorité de vos travaux de rénovation énergétique et d’isolation sont maintenant éligibles à MaPrimeRénov’, comme l’installation d’une pompe à chaleur géothermique.

 

Devis d'isolation gratuit et rapide