Le prix de l'isolation des combles perdus

Des combles mal isolés sont responsables de plus de 30% des pertes de chaleur dans un foyer. Il s’agit donc de la première zone à traiter lorsque vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre maison. Si ces travaux nécessitent un investissement conséquent au départ, ils sont souvent rentabilisés en quelques années. Grâce à ce guide, vous allez découvrir les éléments qui ont un impact sur le prix de l’isolation des combles perdus.

Image
prix-isolation-combles-perdus.jpg

 

Comment estimer le prix de l’isolation des combles perdus ?

On parle de « combles perdus » pour désigner un espace non habitable situé directement sous la toiture. C’est une surface non aménageable soit en raison d’une trop faible hauteur sous plafond, soit parce qu’elle est trop encombrée par la charpente de la maison. Il ne faut pas confondre les combles perdus et les combles non aménagés. En effet, un espace dont l’aménagement n’est pas encore réalisé, mais qui est habitable n’entre pas dans la catégorie des combles perdus.

Cet espace perdu sous les toits est bien souvent laissé à l’abandon. Pourtant, il revêt une réelle importance dans le confort thermique de votre foyer et doit être correctement isolé. Le fait que ces combles soient inutilisables vous permet justement d’y aménager une barrière isolante épaisse et efficace pour protéger les étages inférieurs de votre maison du froid ou de la chaleur. Financièrement, c’est un investissement rentable dans la mesure où ces travaux d’isolation vont permettre de faire baisser votre consommation d’énergie.

Pour estimer le prix de l’isolation de vos combles perdus, vous devez avant tout connaître leur superficie. Le coût des travaux est en effet proportionnel au nombre de mètres carrés. Mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte. Vous devez également réfléchir au matériau que vous souhaitez utiliser (isolant naturel, synthétique ou minéral), et à la technique de pose que vous allez choisir. Enfin, le prix de l’isolation des combles perdus dépend aussi de vos attentes en termes d’économie d'énergie.

 

Estimer mon projet

Devis d'isolation gratuit et rapide

 

Quelles sont les précautions à prendre avant d’isoler des combles perdus ?

Avant de vous lancer dans l’isolation de vos combles perdus, vous devez prendre quelques précautions afin d’éviter les mauvaises surprises et d’anticiper les frais supplémentaires. Commencez par faire un état des lieux pour identifier les éventuels problèmes qui pourraient apparaître à l’occasion des travaux. Voici les principaux points de vigilance :

 

Vérifier l’état de la toiture, de la charpente et du plancher

Puisque vous allez intervenir sur l’espace qui se trouve juste en dessous de la toiture, il est important de vérifier que la couverture est bien étanche. En effet, l’efficacité de l’isolation sera moindre s’il y a des fuites. Si l’eau s’infiltre dans votre grenier, vous devrez alors envisager de remplacer quelques tuiles, voire de rénover la toiture avant d’isoler vos combles.

Ces travaux sont aussi l’occasion de vous intéresser à l’état de la charpente et de vérifier qu’elle ne soit pas fragilisée par de la vermine ou des champignons. Si c’est le cas, vous allez devoir la traiter et la renforcer afin qu’elle ne se dégrade pas davantage.

Vérifiez également que le plancher de votre grenier soit suffisamment solide pour recevoir le poids de l’isolant que vous comptez utiliser. Ces vérifications peuvent paraître fastidieuses, mais elles sont néanmoins essentielles. Une fuite dans la toiture, une charpente rongée par les champignons ou un plancher qui s’affaisse auront un impact négatif sur le coût et la durabilité de l’isolation thermique de vos combles perdus.

 

Repérer et protéger les éléments techniques

Dans les vieilles maisons, il n’est pas rare de trouver des boîtiers et câbles électriques dans le grenier. Leur présence ne vous empêche pas d’isoler vos combles, mais vous devez prévenir votre artisan et veiller à ce qu’il les protège avant de commencer les travaux. La sécurisation de ces câbles et boîtiers permettra de vous prémunir contre les risques d’incendie.

La gaine de ventilation d’une maison passe la plupart du temps par les combles. Elle permet à l’air de circuler et de se renouveler, et préserve votre foyer des problèmes d’humidité. Elle doit être protégée et rester parfaitement dégagée malgré la pose d’un isolant dans cet espace.

 

Quelles sont les différentes techniques d’isolation des combles perdus ?

Les travaux d’isolation des combles perdus sont plus facilement réalisables que pour des combles aménagés pour une raison simple : l’isolant peut être directement installé sur le plancher, et n’a pas à être fixé sur les pentes de toit. Il existe plusieurs formats différents.

Image
ouvriers-travaux-isolation.jpg


Les isolants à dérouler

Pour isoler efficacement vos combles, vous pouvez utiliser un matériau conditionné en rouleaux. C’est une technique très répandue qui présente l’avantage d’être facile à mettre en œuvre. Il suffit en effet de dérouler l’isolant et de le poser directement sur le plancher. Les panneaux doivent être posés bord à bord afin d’éviter la création de ponts thermiques.

De nombreux matériaux sont disponibles sous forme de rouleaux : la plupart des laines minérales (laine de verre ou laine de roche), mais aussi certains isolants naturels comme la ouate de cellulose ou la laine de chanvre. Vous trouverez aussi des isolants synthétiques en rouleaux, mais ces derniers ne sont pas à privilégier pour isoler des combles. En cas d’incendie, ils dégagent une fumée très toxique et doivent donc être utilisés plutôt en extérieur.

Cette méthode nécessite toutefois de pouvoir accéder aux combles, puisque la pose du matériau est effectuée par l’artisan, à la main. Selon l’épaisseur du panneau, vous allez peut-être avoir besoin de superposer plusieurs couches d’isolants pour un résultat plus performant.

 

Les isolants en vrac

Les isolants en vrac sont projetés dans les combles à l’aide d’un tuyau relié à une souffleuse. Cette technique nécessite l’utilisation d’un matériau sous forme de flocons. Une fois assemblés, ces flocons forment une couche isolante épaisse et efficace. Il peut s’agir de fibre de bois, de laine de roche ou de ouate de cellulose.

L’isolation par soufflage est une technique utilisée uniquement pour les espaces non habités comme les combles perdus. Elle convient parfaitement aux espaces réduits ou difficiles d’accès puisque l’artisan n’a pas besoin de se trouver dans les combles pour poser l’isolant. Il suffit de faire passer le tuyau dans les combles par une ouverture dans la toiture ou une trappe intérieure pour pouvoir répartir l’isolant sur l’intégralité de la surface.

 

La mousse minérale Airium

La mousse Airium est un isolant parfaitement adapté aux combles perdus. Elle est fabriquée directement sur place à partir d’un mélange minéral et d’air, et coulée dans les combles à l’aide d’un tuyau. Grâce à sa texture inédite, elle s’adapte à tous les recoins de votre grenier. La technologie Airium est peu dense tout en étant très performante et résistant au feu et au vent. Son utilisation vous garantit une isolation durable et un meilleur confort d’été/hiver dans votre logement.

 

Prix de l’isolation des combles perdus : quels sont les tarifs moyens pratiqués ?

D’après le guide des travaux de rénovation énergétique élaboré par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), l’isolation des combles perdus coûte entre 2500 € et 5000 € en moyenne. Toutefois, ces travaux sont amortis au bout de quelques années. Par exemple, pour une famille qui utilise un système de chauffage électrique, l’isolation des combles perdus permet de réaliser une économie de plus de 600 € chaque année.

Voici un tableau comparatif des prix moyen par m² pour les isolants les plus répandus :

Lambda

Épaisseur (cm) pour Rth=7

Prix (fourniture et pose)

Laine de verre soufflée

0,042

30

20-25 €/m² 

Laine de roche soufflée

0,042

30

20-25 €/m² 

Laine de roche en rouleau

0,035

25

25-30 €/m² 

Ouate de cellulose soufflée

0,039

28

>30 €/m² 

Fibre de bois

0,036

26

>30 €/m² 

PU projeté (cellule ouverte)

0,037

26

>40 €/m² 

Mousse AIRIUM

0,037

26

À partir de 25 €/m² 

La résistance thermique d’un matériau permet de mesurer son pouvoir isolant. Plus elle est élevée, plus l’isolation est efficace. Le « lambda » est le coefficient qui caractérise la performance thermique. Plus il est proche de zéro, plus le matériau est performant. La mousse minérale Airium est donc un isolant particulièrement compétitif : elle possède un coefficient lambda faible pour une épaisseur modérée et un prix qui se situe dans la moyenne des tarifs du marché. Un excellent rapport qualité/prix !

 

 

Prix de l’isolation des combles perdus : comment financer les travaux ?

Le prix de l’isolation des combles perdus n’est pas négligeable. Toutefois, il existe plusieurs dispositifs d’aides qui vous permettent de financer une partie des travaux.

 

Les aides gouvernementales

L'État a créé plusieurs dispositifs cumulables destinés à encourager la rénovation énergétique des bâtiments trop énergivores. Vous pouvez par exemple solliciter le financement partiel de vos travaux par le biais des certificats d’économie d'énergie, aussi appelés prime Énergie. Vous devez alors vous rapprocher du fournisseur de votre choix et suivre la procédure qui vous sera indiquée. Là encore, vous devez attendre d’obtenir une validation avant de signer un devis.

La TVA à taux réduit est également une aide qui peut être demandé. Dans ce cas, les matériaux utilisés pour l’isolation des combles perdus sont soumis à un taux de 5,5%. Attention cependant, pour obtenir cette aide, il est indispensable de faire appel à un artisan RGE.

 

Le prêt à taux zéro

En complément des aides financières gouvernementales, vous avez la possibilité de souscrire un éco-prêt à taux zéro, dont les intérêts sont intégralement pris en charge par l'État. Un coup de pouce supplémentaire pour alléger votre facture. Ce prêt est accessible sans plafond de ressources, mais nécessite que vous soyez propriétaire depuis plus de deux ans. Son montant peut atteindre 50 000 €.

 

Les aides locales

Certaines collectivités locales (régions, départements, villes) peuvent proposer différentes aides pour accompagner leurs habitants et ainsi encourager la rénovation thermique des logements. Il existe également des aides ciblées réservées aux plus modestes. Renseignez-vous directement auprès de la mairie de votre lieu de résidence : ses agents sauront vous diriger vers les bons organismes.
 

Les questions fréquentes
 

Comment faire pour isoler des combles perdus ?

Vous devez faire appel à un artisan RGE (reconnu garant de l’Environnement) pour isoler vos combles perdus. Vous pouvez choisir plusieurs techniques d’isolation : pose d’isolants en rouleaux, en vrac ou en mousse, le choix dépend de votre budget et de vos attentes quant à votre futur gain en énergie.
 

L’isolation des combles perdus est-elle vite rentabilisée ?

L’isolation des combles perdus d’une maison coûte en moyenne entre 2500 € et 5000 €. Toutefois, ce prix est rentabilisé en seulement quelques années puisque chaque année, vous économiserez environ 30% par rapport à votre ancienne consommation en énergie.
 

Estimer mon projet

Devis d'isolation gratuit et rapide

Une question?
Un conseiller vous répond.

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Découvrez nos autres guides
 

La règlementation thermique 2012
En savoir plus

Le guide de la RT existant
En savoir plus

Le besoin bioclimatique
En savoir plus