La réglementation thermique 2020

La réglementation thermique 2020 (RT 2020 ou RE 2020) est une norme qui permet d’encadrer les bâtiments neufs et de préciser leur consommation énergétique maximale. L’objectif de la RT 2020, ou RE 2020, est que toute nouvelle construction doit produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme. La réglementation thermique 2020 cible ainsi le zéro gaspillage énergétique et la production d’énergie.

 
Planification de travaux des combles

 

Quelle épaisseur choisir pour son isolation ?

La réglementation thermique 2020 précise l’épaisseur à choisir pour votre isolation. En l’occurrence, l’épaisseur d’un isolant doit maintenant être de 300 mm. Pour rappel, avec la RT 2012, l’épaisseur de l’isolant pouvait aller de 60 mm pour le plancher bas à 100 mm pour la toiture.

En effet, pour que votre logement soit qualifié de Bâtiment à Énergie Positive (BEPOS), il est indispensable d’opter pour une isolation thermique renforcée. Dès lors, afin d’obtenir une valeur de U=0,16 comme le recommande la RT 2020, vous devrez appliquer un isolant d’une épaisseur de 300 mm.

Rassurez-vous, cette obligation ne vous fera pas nécessairement perdre de la place. En l’occurrence, le panneau sous vide ou encore la mousse résolique peuvent vous permettre de réduire l’épaisseur de votre isolant tout en respectant les lois en vigueur et en profitant d’une bonne isolation thermique.

Vous l’aurez compris, MaPrimeRénov’ Sérénité vous permet de financer différents travaux de rénovation énergétique simultanément : isolation des combles, changement de votre mode de chauffage, etc.

Une question?
Un conseiller vous répond.

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Découvrez nos autres guides
 

Isolants thermiques
En savoir plus


La certification qualibat
En savoir plus


MaPrimeRenov
En savoir plus

 

Devis d'isolation gratuit et rapide

 

Qu’est-ce que la RT 2020 ?

La réglementation thermique 2020, aussi appelée réglementation environnementale, est une norme qui impose aux constructeurs d’édifier des résidences ou des bâtiments à énergie positive. Autrement dit, les logements doivent produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. La RT 2020 peut également vous permettre de construire des maisons passives, soit des maisons qui dépensent peu d’énergie et qui recyclent celles qu’elles produisent.

Dans tous les cas, avec le RT 2020, les bâtiments à énergie positive doivent justifier :

  • D’une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep/m² ;
  • D’une consommation totale d’énergie inférieure à 100 kWh/m², incluant l’eau chaude, les luminaires, etc. ;
  • D’une bonne capacité de production d’énergie, afin que le bilan énergétique soit positif sur les cinq utilitaires (chauffage, luminaires, eau chaude, climatisation et auxiliaires).

Avec la réglementation thermique 2020, les foyers devront produire leur propre énergie afin de répondre à leurs besoins. Dès lors, les constructeurs et concepteurs privilégient la pose de nouveaux matériaux, qui permettent d’économiser le plus d’énergie possible.

De fait, la RT 2020 se base sur l’idée de la maison passive, qui a pour but de consommer le moins d’énergie possible via une parfaite isolation thermique, des systèmes thermiques efficaces ainsi que des apports de lumière naturelle. Ce type de logement permet d’économiser en moyenne 90% d’énergie si l’on compare à une habitation ancienne.

 

Quelles sont les règles de la RT 2020 ?

En vigueur depuis le 1er janvier 2021, la RE 2020 expose différentes règles dont l’objectif est de construire uniquement des bâtiments appelés BEPOS (Bâtiment à Énergie Positive). L’essentiel reste que les logements produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

 

RE 2020 et isolation

La réglementation thermique 2020 s’oriente beaucoup autour de l’isolation du bâtiment. Et pour cause ! Pour produire plus d’énergie, et par la même occasion réduire sa consommation énergétique, il est possible d’exploiter au maximum les sources d’énergie gratuite du logement. Cela passe par une meilleure isolation du bien ainsi qu’un choix réfléchi des matériaux de construction utilisés.

Pour accumuler de la chaleur ou produire de l’énergie, il est ainsi possible d’isoler sa maison :

  • Avec de nouvelles méthodes d’isolation, qui incluent les briques des murs ou des planchers comme les hourdis isolés qui améliorent la performance thermique du logement ;
  • Avec des vitrages rafraîchissants ou isolants ;
  • Avec des volets qui évoluent selon la position du soleil, etc.

 

RE 2020 et maison passive

La RT 2020 impose également la construction de maisons passives. Ces dernières doivent produire au moins autant d’énergie que ce qu’elles n’en consomment. La maison sous la réglementation thermique 2020 doit dépasser ses propres besoins énergétiques, notamment grâce à la production d’énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques, par exemple). Le surplus d’énergie, quant à lui, pourra être envoyé au réseau électrique public.

Notez que d’après l’Ademe Haute-Normandie, un logement passif présente un surinvestissement de 5% à 10% par rapport à un logement classique. Toutefois, son coût de fonctionnement est moindre. Dès lors, le surinvestissement est amorti bien avant la fin d’occupation de l’habitation.

 

RE 2020 et maison positive

Une maison positive, ou un bâtiment à énergie positive, est également une notion sur laquelle s’aligne la RT 2020. Les constructions consomment moins d’énergie que ce qu’elles n’en produisent grâce à des solutions techniques adaptées. Ces dernières permettent d’accumuler, de produire ou de restituer de la chaleur.

Avec la RT 2020, il est nécessaire de supprimer les ponts thermiques par le biais d’une bonne isolation par l’extérieur, par exemple, ou encore grâce à des façades désolidarisées de la structure du bâtiment.

 

RT 2022 et RT 2012 : quelles différences ?

Parmi les principales différences entre le RT 2012 et la RT 2020, on note les limites de dépenses énergétiques. Mais ce n’est pas tout ! Avec la RT 2020, le principal objectif est de consommer moins d’énergie, voire en produire davantage.

Voici un tableau récapitulatif des principales différences entre la RT 2020 et la RT 2012.

  RT 2012 RT 2020
Types de bâtiments Bâtiments Basse Consommation (BBC). Bâtiment à Énergie Positive (BEPOS).
Usages pris en compte Refroidissement, chauffage, production d’eau chaude sanitaire, éclairage, auxiliaires. Refroidissement, chauffage, production d’eau chaude sanitaire, éclairage, auxiliaire, appareils ménagers, appareils électroménagers.
Type de consommation visé Diminution de la consommation des équipements. Suppression du gaspillage énergétique par le biais d’une bonne gestion de la consommation du bâtiment.
Principaux éléments pris en compte Isolation thermique des bâtiments. Isolation thermique des bâtiments, production d’énergie, empreinte environnementale.
Dépenses énergétiques 5 kW/m²/an Inférieur à 0 kWh/m²/an

 

Comment s’adapter à la réglementation thermique 2020 ?

Vous l’aurez compris, la RT 2020 encourage l’utilisation d’énergies renouvelables. Dès lors, pour construire des maisons positives, il est nécessaire de miser sur des systèmes qui font appel aux énergies renouvelables.

Pose de panneaux solaires sur la toiture

Pour produire de l’électricité, optez pour les panneaux photovoltaïques, l’aérovoltaïque ou encore l’éolienne. Pour chauffer votre maison, la pompe à chaleur, le chauffage au bois, le chauffage solaire ou thermodynamique sont parfaitement adaptés. Pour votre eau chaude sanitaire, pourquoi ne pas miser sur le chauffe-eau solaire ou le chauffage thermodynamique ? Pour l’eau, vous pourriez opter pour la récupération de l’eau de pluie, par exemple.

Pour le reste, vous pouvez également modifier votre comportement afin d’apprendre à consommer moins d’énergie. Vous pourriez :

  • Automatiser l’extinction et l’allumage des luminaires ;
  • Opter pour des lampes basse consommation ;
  • Dégivrer votre réfrigérateur régulièrement ;
  • Lancer votre lave-vaisselle uniquement lorsqu’il est plein ;
  • Installer une chasse d’eau à double commande pour diminuer votre consommation d’eau…

 

Quels sont les bâtiments concernés par la RT 2020 ?

Le champ d’application de la RT 2020 est assez proche de celui de la RT 2012. En l’occurrence, les bâtiments concernés par la RT 2020 sont, dans un premier temps, les maisons individuelles ainsi que les logements collectifs. Dans un second temps, le dispositif s’applique aux bureaux ainsi qu’aux bâtiments d’enseignement primaire et secondaire. Enfin, dans un troisième temps, la réglementation touche les bâtiments tertiaires spécifiques, qui regroupent les hôtels, les commerces ou encore les gymnases.

Ainsi, les projets de construction de logement individuel et collectif qui font l’objet d’une demande de permis de construire ou d’une déclaration préalable déposée à partir du 1er janvier 2022 sont soumis à la RE 2020. C’est également le cas des projets de construction de bureau et de bâtiment d’enseignement primaire et secondaire qui font l’objet d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable déposée à partir du 1er juillet 2022.

 

 

La réglementation thermique 2020 est-elle obligatoire ?

Notez que la réglementation thermique 2020 entre en vigueur et est obligatoire pour tous les bâtiments neufs à partir du 1er janvier 2022. La loi s’applique déjà aux bâtiments publics neufs depuis 2018.

Pour information, la première réglementation thermique a été mise en place en 1974. Elle visait déjà à diminuer la consommation énergétique des bâtiments. Elle a ensuite été remplacée par le RT 2000, et plus tard, la RT 2005.
 

FAQ

Comment respecter la RE 2020 ?

Pour respecter la réglementation thermique 2020, le logement doit assurer une excellente isolation thermique tant au froid qu’à la chaleur. Pour ce faire, les constructeurs peuvent privilégier l’utilisation de bois, de paille, de mousse ou encore de verre cellulaire qui sont particulièrement intéressants grâce à leur faible conductivité thermique.

Quand s’applique la RE 2020 ?

Le calendrier de la RE 2020 a maintes fois été repoussé. Néanmoins, la réglementation thermique 2020 est entrée en vigueur pour l’ensemble des bâtiments neufs au 1er janvier 2022. Toutefois, la règle s’applique déjà aux bâtiments publics neufs depuis 2018.

 

Devis d'isolation gratuit et rapide