Prime énergétique 2022

Les primes énergétiques ont été instaurées pour permettre aux Français de réaliser des travaux afin de réduire la consommation d’énergie de leur logement. Reconduite en 2022, elle tend à aider les ménages dans leurs travaux de rénovation énergétique. Aussi connue sous le nom de MaPrimeRénov’, l’aide publique connaît quelques modifications en 1er janvier 2022.
Image
famille-au-chaud.jpg

 

Quels sont les critères d’éligibilité de l’aide à la rénovation ?

MaPrimeRénov’ s’adresse exclusivement aux propriétaires de biens, qu’importent leurs revenus. En 2022, il existe néanmoins de nouveaux critères à respecter pour bénéficier de l’aide à la rénovation. En l’occurrence, les logements concernés doivent avoir au minimum quinze ans d’ancienneté. Cette condition, néanmoins, ne s’applique pas aux demandes de primes réalisées dans le cadre d’un changement de chaudière au fioul. Ces dernières peuvent s’appliquer aux logements de plus de deux ans.

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, les propriétaires devront également justifier d’une durée d’occupation de leur résidence principale de huit mois par an. La réalisation des travaux doit avoir lieu dans un délai de deux ans à compter de la date d’acceptation de la demande.

Enfin, à compter du paiement du solde des travaux, le propriétaire dispose d’un délai d’un an pour occuper le logement rénové au titre de sa résidence principale.

 

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ et qui peut en bénéficier ?

MaPrimeRénov’ est une prime d’État forfaitaire, attribuée aux propriétaires qui ont à cœur de réaliser des travaux dans leur logement en vue d’en améliorer la performance énergétique. Elle remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ainsi que les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) depuis 2020.

MaPrimeRénov’ est, en ce sens, une aide pour :

  • Financer les travaux de rénovation énergétique ;
  • Améliorer le confort des logements ;
  • Permettre aux habitants de réaliser des économies d’énergie.

Seuls les propriétaires occupants ont accès à MaPrimeRénov’ pour réaliser leurs travaux. Contrairement à la prime CEE, l’aide exclut les locataires ainsi que les propriétaires bailleurs. MaPrimeRénov’ est avant tout dédiée aux ménages les plus modestes.
 

Estimer mon projet

Devis d'isolation gratuit et rapide

 

Comment calculer MaPrimeRénov’ selon les revenus des ménages ?

L’État répartit les ménages en quatre catégories selon des seuils de revenus :

  • Les foyers aux revenus très modestes sont éligibles à MaPrimeRénov’ Bleu ;
  • Les foyers aux revenus modestes sont éligibles à MaPrimeRénov’ Jaune ;
  • Les foyers aux revenus intermédiaires sont éligibles à MaPrimeRénov’ Violet ;
  • Les foyers aux revenus plus élevés sont éligibles à MaPrimeRénov’ Rose.

Plus les revenus du foyer sont conséquents, plus la proportion des montants pris en charge par les aides à la rénovation est faible :

  • 90% pour MaPrimeRénov’ Bleu ;
  • 75% pour MaPrimeRénov’ Jaune ;
  • 60% pour MaPrimeRénov’ Violet ;
  • 40% pour MaPrimeRénov’ Rose.

Autrement dit, pour la réalisation d’un même chantier, les ménages aux ressources modestes percevront une prime plus importante que les ménages aux ressources intermédiaires.

 

De quels critères dépend le montant de la prime énergétique 2022 ?

Le montant de MaPrimeRénov’ est fixé selon différents critères. En l’occurrence, les organismes tiennent compte des revenus du ménage, de la situation géographique du logement, ou encore de l’efficacité des travaux sur les économies d’énergie réalisées.

 

Les revenus du ménage

Pour les ménages modestes et très modestes, les revenus, la situation géographique ainsi que le nombre de personnes qui composent le foyer sont des critères qui sont pris en compte dans l’étude du montant de la prime énergétique 2022.

 

L’efficacité des travaux

Le montant de MaPrimeRénov’ dépend également du type de travaux effectués ou des équipements installés ainsi que de l’économie d’énergie que les opérations pourront garantir. En règle générale, le montant du crédit d’impôt des ménages classiques varie de 2 400 € pour les personnes seules à 4 800 € pour les couples. Toutefois, notez que les ménages modestes et très modestes qui accomplissent des travaux efficaces peuvent obtenir une prime plus conséquente.
 

 

Le barème d’attribution d’aide

Il existe un barème forfaitaire qui permet à l’ANAH de définir le montant de prime qui peut être attribué à chaque demandeur selon les travaux réalisés. À titre d’exemple, la pose de pompes à air peut ouvrir droit à une prime de 4 500 €. La pose de poêles à granulés, quant à elle, ouvre droit à une aide de 3 000 € pour les ménages modestes (contre 5 000 € pour les foyers très modestes).

Dans tous les cas, notez que MaPrimeRénov’ est cumulable avec la prime CEE. Il existe des simulateurs en ligne qui vous permettront d’avoir une idée plus précise des montants que vous pouvez espérer obtenir.

 

MaPrimeRénov’ : qu’est-ce qui change en 2022 ?

MaPrimeRénov’ connaît quelques changements à partir de 2022. En l’occurrence, il existe quelques nouveautés en ce qui concerne les modalités d’attribution de l’aide à la rénovation énergétique accordée par l’ANAH. L’année de construction des résidences concernées est le premier changement à noter.

Ces derniers doivent avoir une ancienneté de plus de quinze ans, contre deux ans jusqu’alors. Plus un logement est ancien, plus celui-ci consomme de l’énergie. Toutefois, comme expliqué précédemment, cette nouvelle disposition ne prend pas en compte les changements de chaudière au fioul. Dans ce cas, une ancienneté de deux ans suffit.

Par ailleurs, pour obtenir l‘aide, le propriétaire doit vivre dans son logement en tant que résidence principale dans un délai d’un an à compter de la demande de solde. Le délai de réalisation des travaux est maintenant de deux ans.

 

Quels sont les travaux concernés par MaPrimeRénov’ ?

Les travaux qui sont concernés par le dispositif MaPrimeRénov’ sont :

  • Le changement de système de chauffage (cheminée à insert fermé, pompe à chaleur, chaudière biomasse, etc.) ;
  • L’isolation thermique du toit, des sols (hors planchers bas), des murs ;
  • La ventilation (VMC double flux) ;
  • Les analyses techniques comme les audits énergétiques, par exemple.

Notez, en outre, que la prime peut également vous être attribuée en cas de raccordement à un réseau de chaleur, pour la pose d’un système de charge pour véhicule électrique ou une dépose de cuve à fioul. Enfin, les travaux de rénovation énergétique effectués dans les parties communes des immeubles en copropriété sont également éligibles à la nouvelle prime.
 

Image
Ouvrier spécialisé qui vérifie des raccordements

 

Peut-on cumuler d’autres aides avec MaPrimeRénov’ ?

Le dispositif MaPrimeRénov’ peut s’associer à d’autres aides telles que :

  • La TVA à 5,5% ;
  • L’éco-PTZ ;
  • Les différentes aides des collectivités locales ;
  • La prime énergie de Total Énergie, accordée dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).

 

Comment recevoir la prime énergétique 2022 ?

Il existe quelques étapes à réaliser afin de recevoir la prime énergétique 2022. En l’occurrence, commencez par faire votre demande de prime énergie avant même de signer les devis proposés par les artisans. Puis faites réaliser vos travaux de rénovation énergétique par un artisan RGE. Pour ce faire, n’hésitez pas à consulter l’annuaire officiel des artisans RGE.

Une fois les travaux terminés, finalisez votre dossier en ligne et signez de façon électronique votre attestation sur l’honneur. Vous recevrez alors votre prime par virement bancaire quatre semaines après la validation de votre dossier.

 

Pourquoi réaliser des travaux de rénovation énergétique ?

Effectuer des travaux de rénovation énergétique compte certains avantages indéniables. En l’occurrence, c’est la meilleure façon de :

  • Réaliser des économies : une habitation bien isolée vous permettra de moins consommer d’énergie et de réduire vos factures ;
  • Améliorer votre confort de vie au quotidien : un logement bien isolé offre un meilleur confort de vie été comme hiver ;
  • Diminuer votre empreinte carbone : votre maison émettra moins de CO2 s’il est bien isolé (moins de climatisation en été, ou de chauffage en hiver, par exemple) ;
  • Augmenter la valeur de votre logement : une habitation parfaitement isolée se vendra plus cher qu’une passoire thermique. En outre, les logements classés F ou G au titre du diagnostic de performance énergétique seront bientôt interdits à la location.
     

FAQ
 

La prime Rénov est-elle reconduite en 2022 ?

Bonne nouvelle, MaPrimeRénov’ est également prolongée en 2022 avec les mêmes montants qu’en 2021, et depuis le 1er juillet 2021, le dispositif est accessible aux propriétaires bailleurs.
 

Comment est versée MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est distribuée par le guichet France Rénov de l’ANAH, ce qui facilite grandement les demandes ainsi que les délais de versement. Cette prime est versée par virement bancaire sur votre compte directement après la réalisation de vos travaux de rénovation.
 

Estimer mon projet

Devis d'isolation gratuit et rapide

Une question?
Un conseiller vous répond.

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Découvrez nos autres guides
 

L'isolation des combles
En savoir plus


Tout savoir sur l'isolation
En savoir plus


Le prix de l'isolation des combles perdus
En savoir plus