Les blocs Airium permettent des économies à tous les étages

Les solutions bloc AIRIUM permettent de réduire les couts de construction de vos différentes gammes de maison en optimisant et en rendant plus robustes le système constructif. Ils permettent également de mettre en avant auprès de vos clients des baisses de plus de 10% de la facture de chauffage, d’augmenter leur surface habitable jusqu’à 4% ou de différencier votre maison en améliorant son niveau Energie Carbone.

 

Augmentez votre surface habitable en remplissant votre mur d’isolant dès sa conception

schema-mur-gain-airium.png

A performance thermique égale, l’utilisation de la solution « Bloc Airium + Isoplanel » permet de réduire l’épaisseur des isolants rapportés de 2 à 4 cm.

Ce gain permet d'augmenter la surface habitable jusqu'à 4 m2 pour une maison de 100 à 150m.

Les blocs Airium permettent également de bénéficier du bonus de constructibilité : Jusqu’à +30% de surfaces supplémentaires autorisées (par rapport au COS).


Plus d’informations sur le bonus de constructibilité en cliquant sur ce lien.

 

 

 

 

Optimisez les coûts de construction de votre maison (gros œuvre et isolation)

L’utilisation du système constructif à base de blocs Airium permet d’optimiser les coûts de l’isolation au global à performance thermique égale. En effet, le gain sur les critères Bbio et Cep est de l’ordre de 7% et >10% par rapport à une maison en parpaing creux non isolés. ( Comprendre le Bbio et Cep)

Ces gains permettent d’actionner l’ensemble des leviers suivants en fonction de l’architecture de vos gammes de maison et de votre région:

  1. Limiter les risques de fissurations et de réclamations
  2. Réduire les surcoûts d’isolation thermique et ou phonique des murs
  3. Réduire l’isolation des planchers bas et intermédiaires ou des combles
L’étude thermique via un bureaux d’étude est nécessaire pour estimer les gains en fonction de l’architecture et la localisation de votre maison. Si vous êtes intéressé pour un accompagnement pour effectuer cette demande auprès d’un bureau d’étude, n’hésitez pas à nous contacter.

 

1/ Limiter les risques de fissurations de l’enduit et les surcoûts avec l'utilisation d'un enduit monocouche OC3 dédié aux parpaings béton (support RT3).

L’opération d’enduisage monocouche en OC3 est moins délicate que les enduits OC2 et OC1 et évite tous risques de sinistralité du support mur (fissures, craquelures…). Pour informations, les particuliers choisissent principalement leur constructeur grâce au bouche à oreilles. Un sinistre sur la structure est destructeur en termes d’image et pénalise durablement vos ventes. Les blocs Airium en granulats standards vous permettent de réduire ces risques. 

Type de maçonnerie à enduire Catégorie de l'enduit monocouche
Enduit semi-allégé OC1 Enduit semi-allégé OC2 Enduit lourd OC3
Béton et blocs béton granulats courants Rt3 Oui Oui Oui
Blocs béton allégé Rt2 Non admis
Briques Rt2 et Rt3*
Béton cellulaire, blocs béton allégé Rt1 Non admis
*La publication du SNMI et de la FFTB "Montage et enduction des briques à joints minces" recommande d'enduire les briques Rt2 et Rt3 avec des enduits semi-allégés de classes OC1 ou OC2

 

2/ Optimiser l'isolation thermique et/ou phonique des murs

L’utilisation de blocs Airium permet de construire et d’isoler en même temps ce qui permet de réduire l’épaisseur des isolants rapportés de 2 à 4 cm. Outre le fait de gagner des m², cela permet un gain sur l’isolation intérieure de 2 à 10 €/m² de mur ce qui peut représenter plus de 2000€ pour une maison.

De plus, les bloc Airium possèdent des performances acoustiques élevées et ne nécessitent pas de doublages phoniques dans la grande majorité des cas ce qui n’est pas le cas d’autres maçonneries comme la brique ou le béton cellulaire. Un doublage phonique représente environ un surcoût de 1 000€ pour une maison de 100m2

3/ Optimiser l’isolation des planchers bas et intermédiaires ou des combles

Le passage d’un parpaing creux à un bloc Airium permet d’optimiser la sur-isolation des planchers et des combles. Différents exemples sont parlants:

  • par exemple, la réduction de 6cm de polyuréthane permet un gain de 2 000€ pour une maison de 100m2,
  • le passage d’un plancher hourdis UP 27 sans rupteurs à un plancher hourdis Up 23 avec rupteurs totaux et de refend permet un gain de 700€ pour une maison de 100m2,
  • la réduction de 2 points de R (Coefficient de résistance thermique) dans les combles permet une réduction jusqu’à 300€ par maison.

Rappel: La majorité des déperditions proviennent des murs et des liaisons murs-planchers (pour plus d’information, cliquez ici). L’optimisation de l’isolation via les solutions Airium permet ainsi d’optimiser son confort de vie tout en différenciant positivement son logement.

Augmentez la valeur de votre maison en améliorant son niveau Energie Carbone

D’après l’étude effectuée par Bastide et Bondoux, l’utilisation des blocs Airium permet :

  • d'améliorer la performance environnementale d'environ 5% par rapport à une maison construite en blocs cellulaires toutes choses égales par ailleurs.
  • d'améliorer le Bbio de l'ordre de 7% et le Cep de plus de 10% par rapport à une maison en parpaings creux isolés toutes choses égales par ailleurs.

Ces gains permettent de faire évoluer votre maison de catégorie. Par exemple, Une maison E1C1 peut passer E2C2 ce qui valorisera votre maison et permettra de mieux la revendre.

Réduisez la facture de chauffage de vos clients

Le bureau d’étude thermique Bastide et Bondoux a évalué qu’une économie de plus de 10% de chauffage est réalisée en utilisant la solution Airium par rapport à des parpaing creux. Cela représente environ 150€/an de réduction de votre facture de chauffage –selon une étude Quelle Energie, le chauffage a coûté en moyenne 1 611€ aux français l’an passé-

L’ autre solution pour améliorer l’isolation des murs est d’augmenter l’épaisseur d’isolation rapportée (jusqu’à 4cm) ce qui comporte deux principaux inconvénients:

  • Surcoûts dus à l’augmentation de l’isolation rapportée (entre 1 et 5€/m2 de mur soit de 200€ à 1000€ de surcoût)
  • Augmentation de l’épaisseur des murs et donc une réduction de la surface habitable de 2 à 4 m2 pour une maison de 100 à 150 m2.
You must have javascript enabled.