Blocs Airium: des matériaux faciles à poser

Les blocs AIRIUM se posent et se manipulent à l’instar des blocs bétons (ou parpaings) classiques. Pour plus de rapidité dans la pose, celle-ci est collée et non maçonnée (avec du mortier), ce qui permet une mise œuvre 30% plus rapide qu’en maçonnerie traditionnelle, et donc une économie substantielle sur ce poste de coût.

 

Blocs Airium à coller pour une mise en œuvre plus rapide

image-4-small.jpg

Les blocs AIRIUM sont rectifiés et peuvent donc profiter d’une pose collée. Cette pose collée est plus rapide, ce qui permet une mise en œuvre 30% plus courte qu’en maçonnerie traditionnelle, et donc une économie substantielle sur ce poste de coût. Pour rappel, même si les blocs sont rectifiés, une pose maçonnée est toujours possible. Nous vous la déconseillons cependant car celle-ci augmentera les ponts thermiques.

 

 

 

 

 

En savoir plus sur la pose collée des blocs AIRIUM

 

Comment découper les blocs AIRIUM?

Le bloc AIRIUM se coupe tel un parpaing, sans précaution particulière. La mousse se tient lors du découpage et ne se désolidarise pas du reste du bloc béton, contrairement à certaines maçonneries isolantes remplies avec de la laine minérale ou du polystyrène. 100% minéral et sans COV, le peu de poussière dégagée à la découpe du bloc AIRIUM n’est en rien une gêne pour votre santé, d’autant plus qu’elle est bien moindre que lors de la découpe d’autres éléments maçonnés.

L’avis des experts:

Pour plus de précisions dans les découpes, et des découpes plus droites, nous vous conseillons l’utilisation d’une scie sur table: celle-ci permettra un gain de temps et facilitera la coupe.

 
 
 

Comment porter un bloc Airium ?

Le bloc Airium se porte comme n’importe quel autre bloc! Pour une meilleure prise en main, vous pouvez même enfoncer vos doigts dans la mousse. Les performances thermiques et acoustiques annoncées du bloc prennent déjà en compte ces quelques petits trous.

 

Blocs Airium : une innovation reconnue par les experts !

michele.png

Le fait d’avoir une technologie telle qu’Airium dans le bâtiment fait rapidement sens. Une durée de vie plus longue, un recyclage plus facile et une empreinte carbone réduite.
Les matériaux minéraux et non fossiles recèlent des qualités que je recherche pour mes bâtiments.

Michèle Bär, Architecte ETH