Tout savoir sur la brique monomur

 

brique-monomur.jpg La brique monomur: solution constructive haute performance thermique, avec ou sans isolation rapportée

La brique Monomur se caractérise par une structure verticale de large épaisseur (30 à 42cm), constituée d’une multitude d’alvéoles assurant une isolation parfaitement répartie de la paroi mur. Elle garantit ainsi une très forte performance thermique (autant en termes d’isolation que d’inertie), associée à une rapidité de mise en œuvre grâce à la technique de pose collée en joints minces.

A la fois bloc porteur et isolant thermique, cette solution constructive haut de gamme permet de répondre sans difficulté aux exigences thermiques les plus élevées, jusqu’à la réalisation de bâtiments « passifs » bioclimatiques (cf RT 2020/BEPOS, label E+C-), sans recours à un isolant rapporté.

Les fabricants de terre cuite proposent pour la plupart 2 types de produits Monomur :
 - Les briques Monomur creuses « classique » (épaisseur 37 à 42cm), exigeant en principe un isolant complémentaire intérieur ou extérieur.
 - Les briques Monomur « auto isolantes » (épaisseur 30 à 42cm), dont la résistance thermique est renforcée grâce à l’intégration dans les alvéoles du bloc d’un isolant (ex : laine de roche pour la brique CLIMAmur®).

Principales caractéristiques techniques de la brique monomur

Parce que les murs constituent l’une des premières zones de déperdition thermique du logement, Il est essentiel de choisir un matériau de structure performant, sain et durable, associé à un bon mode d’isolation, intégré ou rapporté.

Pour le choix de ce matériau, au moins 7 critères doivent être pris en compte : sa résistance thermique, sa résistance mécanique et sismique, son confort acoustique, sa résistance au feu, son impact environnemental, sa facilité et rapidité de mise en œuvre et sa compétitivité prix.

 

Performance acoustique des briques creuses

Conforme aux critères du référentiel QUALITEL et bénéficiant pour les principales marques des rapports d’essais du CSTB, les briques Monomur de par leur nature et leur conception offrent une réponse satisfaisante aux principales exigences phoniques, quel que soit le mode constructif (ITI, ITE ou ITR).Pour autant, leurs performances acoustiques restent sensiblement inférieures à celles des blocs béton (creux, plein ou isolant).

Notre astuce :
Le recours à un système d’isolation type laine minérale sur ossature métallique peut permettre de compenser cette faiblesse de la brique Monomur… Mais cette solution est plus onéreuse et fait perdre au Monomur l’avantage précieux d’une construction sans ajout d’isolant complémentaire.

 

Résistance thermique des briques monomur

Les qualités d’isolation de la terre cuite associée à la technologie joints minces permettent à :

  • Une brique Monomur creuse « classique » de bénéficier d’une résistance thermique 3 < R < 4, 20 fois supérieure à celle d’un bloc parpaing creux et près de 3 fois supérieure à celle d’une brique isolante standard (ép. 20cm).
  • Une brique Monomur « auto isolante » d’offrir une résistance thermique 4 < R < 5, soit 25 fois supérieure à celle d’un bloc parpaing creux et près de 3,5 fois supérieure à celle d’une brique isolante standard (ép. 20cm).

Les propriétés de la brique Monomur favorisent par ailleurs une très forte inertie thermique, garantissant un confort intérieur idéal avec un bilan bioclimatique (Bbio) et énergétique (Cep) optimisé
 

Le saviez-vous ?
La Monomur R 3 à 5 joue en quelque sorte le rôle de climatisation naturelle (plus de fraicheur en été, plus de chaleur en hiver) et permet notamment d’amortir les variations de température entre le jour et la nuit, c'est ce qu'on appelle le confort d'été.

 

Résistance mécanique et sismique des briques monomur

La brique terre cuite offre une robustesse et une qualité de résistance mécanique exceptionnelles, garantie une construction pérenne.

La structure verticale multi alvéolaire des gammes Monomur leur confère également une bonne résistance à la compression mais inférieure toutefois à celle de la brique isolante classique (RC  60 à 70 vs RC 80).

Enfin la brique isolante est conçue pour répondre aux exigences de la réglementation parasismique NFS (Eurocode 8) y compris en zones 3 et 4, sans modifier les habitudes de pose des maçons, quelle que soit la nature de l’ouvrage (maison individuelle ou logement collectif).

Pensez-y … Comme pour la brique isolante de 20, la mise en œuvre des briques Monomur en zone à risque sismique exige l’emploi d’accessoires de chaînage horizontaux ou verticaux spécifiques (ex : linteaux grande longueur).

 

Résistance au feu

100% incombustible, la brique Monomur est classée A1, n’émettant aucune fumée ou dégagement toxique en cas d’incendie.

En maison individuelle comme en logement collectif, cette solution de maçonnerie confère au bâti une résistance coupe-feu largement au-dessus du niveau minimal d’imposition réglementaire (*), et en tout état de cause supérieure à celui de la brique isolante de 20 . 

En savoir plus sur la réglementation incendie :

Type de bâtiment et destination REI minimum réglementaire
Maisons individuelles isolées ou jumelées (≤ R+1) ou maisons en bande plain pied REI 15 minutes
Maisons individuelles isolées ou jumelées (> R+1) ou maisons en bande (non de plain pied) REI 30 minutes
Logement collectif (jusqu'à R+3) REI 30 minutes
Logement collectif R+4 (jusqu'à 28m de hauteur) REI 60 minutes
Etablissement recevant du public (ERP) de plain pied REI 30 minutes
Etablissement recevant du public (Moins de 1500 personnes) REI 30 - REI 60
Etablissement recevant du public (Plus de 1500 personnes) REI 60 - REI 90

(*) l’indice REI définit les 3 critères réglementaires pour la résistance au feu : Résistant (stable au feu), Etanche (aux flammes et au gaz) et Isolant (t° de la face non exposée inférieure à 140°)

 

Impact santé et environnement

Matériau 100% naturel et parfaitement sain, la terre cuite ne contient ni composants polluants, ni allergènes. Il ne dégage aucun COV (Composés Organiques Volatils) et préserve ainsi la qualité de l’air intérieur. 

La capacité de la brique Monomur à stocker puis restituer naturellement chaleur ou fraicheur offre un confort bioclimatique toutes saisons, permettant en été pour les produits les plus performants un gain de fraicheur de 4° par rapport à une construction à inertie légère. 

Comme la brique isolante classique, la brique monomur est recyclable et n’exige aucun tri lors des opérations de recyclage. 

Sur chantier, à l‘instar des autres matériaux joints minces dont la mise en œuvre se fait en pose collée (briques isolante, bloc béton Airium®…), la brique monomur produit moins d’eau, de déchets et de poussières qu’une maçonnerie traditionnelle. 

Générant moins d’émissions de CO2 que le béton banché (solution la plus populaire en logement collectif), la brique reste cependant pénalisée par le procédé de cuisson énergivore (*) nécessaire à sa fabrication mais dans une certaine mesure aussi par l’impact carbone du transport lié à l’éloignement entre le chantier et le lieu de production.

(*) fabrication brique = température de four de 900 à 1200° pour un cycle de cuisson de 12 à 48h vs pas de cuisson pour la fabrication de bloc béton (agglo/parpaing)

 

Caractéristiques de mise en œuvre

Matériau de structure à joints minces, la brique Monomur offre grâce à la technique de pose collée un confort et une rapidité de mise en œuvre supérieurs à la maçonnerie traditionnelle.
Résultat : gain de 30% de productivité, un chantier propre et un délai réduit pour la livraison du logement.

Nos astuces :
- Les briques isolantes offrent en complément une large gamme d’accessoires adaptés (linteaux, planelles, coffrages, briques poteaux…) permettant une mise en œuvre optimale en évitant toutes déperditions d’énergie. 
Pour le collage horizontal des briques rectifiées, les principaux fabricants de terre cuite proposent une solution gain de temps et de confort de pose sous la forme d’un liant colle mono composant à base de polyuréthane, avec l’inconvénient toutefois d’un surcoût d’environ 3€/m2 par rapport à un mortier colle traditionnel.
Pour éviter tout risque de fissures sur le bâti, veillez à bien choisir votre enduit murs et à l’appliquer dans les règles de l’art :

  • Utilisation recommandée d’un enduit de type RT3 OC1 ou OC2 mais pas OC3 (*)
  • Double passe d’enduit (sous couche + finition) préconisée par le DTU.

(*) Rt3 (résistance élevée à l’arrachement) , indice OC selon le support de maçonnerie

 

Compétitivité prix et impact sur le bloc mur complet

L’intérêt économique de la solution monomur terre cuite ne peut s’apprécier sur le prix de la brique seule mais en tenant compte du mur complet, associant le coût du matériau de structure, des accessoires (planelles, linteaux, coffres de volet roulants…), de l’enduit, de la main d’œuvre et le cas échéant du système d’isolation rapporté (isolant + parement intérieur).
Malgré le gain de productivité de 30% (vs maçonnerie traditionnelle) lié à la pose collée et le recours parfois inutile à un isolant rapporté complémentaire, la brique Monomur reste une solution haut de gamme en termes de prix fourniture et main d’œuvre… en tous cas largement supérieure à la maçonnerie traditionnelle en parpaing creux ou à la maçonnerie collée en brique isolante.
 

Prix €HT fourniture et pose, bloc mur complet:

Les prix mentionnés ci-dessous sont indicatifs et peuvent varier fortement en fonction des régions et de l’entreprise de maçonnerie choisie pour le chantier.

Prix au m2 estimé (€ HT) Brique Monomur
R3,8 - 5,5
Prix blocs + accessoires 55
Prix éléments standards rendus chantier 50
Surcoût accessoires (poteaux, linteaux...) 5
Surcoût accessoires thermiques (rupteurs ou planelles) 4
Surcoût colle/ciment 3
Coût de mise en oeuvre de la maçonnerie (*selon la région) 60-80
Prix mur nu (hors isolant et enduit) 130
Prix enduit facturé par le façadier (*) 35
Isolation thermique par l'intérieur 0
TOTAL BLOC MUR
(hors complexe isolant ITI)
165

(*) Système constructif = brique monomur collée sans isolant rapporté